Recherche
    

Référer cette page Imprimer

Actualités


06-05-2009

Bilan 2008 du CLD : 8,6 M$ d’investissements dans la région!


C’est mardi dernier que se tenait l’assemblée générale annuelle (AGA) du Centre local de développement (CLD) de Pierre-De Saurel. Ce rassemblement a permis de présenter le bilan du CLD pour l’année 2008 et de présenter aux membres, aux entrepreneurs et la population, invitée à y assister, les objectifs pour 2009.

Des chiffres éloquents

Grâce à l’intervention des différents fonds et programmes gérés par le CLD, près de
1,4 M$ ont été octroyés aux entreprises de la région, ce qui a permis de générer plus de 8,6 M$ d’investissements sur le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel. « Concrètement, cela se traduit par la création ou le maintien de plus de 130 emplois, la création de 22 entreprises, cela sans compter les 12 autres entreprises qui ont été consolidées ou appuyées dans leur expansion par le CLD », de préciser Josée Plamondon, directrice générale du CLD.

Des dossiers d’envergure

Au cours de l’année, l’action du CLD a été orientée vers plusieurs dossiers de grande envergure. Qu’on pense, entre autres, à la réalisation d’une étude de faisabilité sur la Filière des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE), projet qui, à la suite des résultats de cette étude, devrait s’amorcer cette année ou encore à la remise en activité de la cellule de mentorat d’affaires qui permet d’offrir aux entrepreneurs et aux dirigeants d’entreprises une mesure de suivi et d’encadrement des plus efficaces.

Un autre dossier majeur de l’année 2008 est celui de la rareté de la main-d’œuvre. Pour relever ce défi qui demandera certes des efforts à long terme, le CLD a amorcé, à l’initiative d’Emploi-Québec, une démarche pour établir une stratégie et un plan d’action. L’activité de sensibilisation Défi main-d’œuvre a ainsi été organisée donnant lieu, par la suite, à la mise sur pied dans la région d’un projet-pilote de certification d’entreprises Employeur remarquable dont le lancement provincial a eu lieu chez nous. Cette année, une table de concertation sur la main-d’œuvre sera mise en place pour poursuivre le travail en ce sens. Parallèlement, 2008 a vu se préparer la troisième phase de la Fierté régionale, une campagne de promotion qui orientera son action promotionnelle des trois prochaines années vers l’attraction de main-d’œuvre.
D’autre part, le CLD a soutenu la mise en place de la Chambre de développement agricole ce qui permettra d’arrimer les activités du milieu agricole à celles des autres secteurs d’activité couverts par le CLD, avec l’objectif d’une meilleure cohésion du développement de la région. Toujours sur le plan régional, l’important soutien accordé par le CLD au Technocentre en écologie industrielle s’inscrit tout à fait dans la volonté commune des principaux décideurs de faire de la région de Sorel-Tracy une technopole en écologie industrielle au Québec.

Une conférence des plus actuelles

Cette année, une conférence reliée au contexte économique actuel suivait l’assemblée. Sur le thème La Crise! N’en faites surtout pas une crise!, cette conférence de Mario Villeneuve a permis de jeter un éclairage nouveau sur le sujet, de désamorcer le mot crise et de faire prendre conscience que des éléments positifs se cachent au cœur même du mot. « Nous devons tirer avantage de la situation économique et se rappeler que toute crise porte en elle des germes de changement porteurs qui peuvent nous amener plus loin et faire avancer la région. En tant qu’organisme de développement économique, c’est ce que nous souhaitions mettre de l’avant avec cette conférence » a déclaré le président du CLD Daniel Gendron.

Une assemblée écoresponsable

Dans un esprit de cohérence avec les orientations régionales en matière de développement durable, le CLD a voulu faire de cette assemblée un événement écoresponsable. Ainsi plusieurs initiatives ont été mises en place telles que la compensation des émissions de gaz à effet de serre, l’utilisation de papier recyclé l’utilisation de vaisselle et de café équitable, l’achat local, etc. « Il faut dire que tout au long de l’année, le CLD a posé des gestes concrets dans une approche de développement durable. Par exemple, nous sommes le premier CLD à être Carboneutre au Québec, nous avons signé la toute première Charte du développement durable de la Montérégie Est, nous avons élaboré une grille de développement durable à l’intention des promoteurs et organisé une journée d’implication sociale au Centre d’action bénévole (CAB), pour ne nommer que ces initiatives-là », de souligner Mme Plamondon.

Les priorités 2009

Avec le contexte économique actuel que l’on connaît, le CLD, en tant qu’organisme d’aide aux entreprises, veut continuer d’accroître sa présence sur le territoire. Cela, en vue de rencontrer les entrepreneurs pour mieux connaître les difficultés qu’ils peuvent éprouver en lien avec la crise financière et ainsi être en mesure de leur apporter un soutien adéquat en fonction de leur situation. Sur le plan touristique, un plan de développement touristique de la région de Sorel-Tracy – qui sera harmonisé à celui de la CRÉ Montérégie Est et de Tourisme Montérégie – sera élaboré. En outre, le CLD continuera de soutenir le projet de l’Écomonde du lac Saint-Pierre, qui en est actuellement à la phase de financement, et poursuivra également le développement sur le plan nautique en continuant d’exploiter l’important potentiel touristique du port de Sorel-Tracy. Du côté de la ruralité, le CLD poursuivra la mise en œuvre du 2e Pacte rural et offrira un soutien particulier aux municipalités dévitalisées. Pour plus de détails, consultez le rapport annuel du CLD.


Lien : www.cld-pierredesaurel.com/DATA/Document/92_fr.pdf